Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Camino : Musée du chemin de Saint-Jacques de Compostelle
Le Camino : Musée du chemin de Saint-Jacques de Compostelle Le Camino : Musée du chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Le Camino, plus qu'une scénographie, un cheminement historique et personnel.

Le "Camino'', quatre étages pour un Saint-Jacques virtuel et vivant !

La réhabilitation de l'hôtel Saint-Vidal a été réalisée par Jean-François Panthéon, architecte à Clermont-Ferrand, la scénographie du Chemin a été conçue par l'architecte Catherine Bizouard. Le visiteur est immédiatement immergé dans le chemin de Saint-Jacques. De son apparition au Moyen-Âge à son existence aujourd'hui, toutes les dimensions du "Camino" sont présentées. En un lieu, le pèlerin se fait une idée de ce qu'il va vivre. Il peut ainsi se préparer pour que son chemin corresponde à ses aspirations.

La visite du Camino est une invitation à l'expérience. Pour le pèlerin, il est un lieu d'accueil, de conseil et de rencontre.
Pour le touriste, il est un plus incontournable à la vie culturelle du Puy-en-Velay.

Le Camino a pour vocation de mettre en valeur l'immense rayonnement du chemin de Saint-Jacques ainsi que les grandes expériences culturelles et humaines générées par le chemin vers Compostelle.

Eveque du Puy, Diocèse où commence la voie la plus fréquentée, la Via Podiensis, conduisant à Saint-Jacques-de-Compostelle, j'invite les touristes, les visiteurs et les pèlerins à visiter Le Camino.

Le Camino n'est pas  un musée mais un cheminement proposé aux visiteurs afin qu'ils découvrent les grandes expériences faites au cours de la marche : beauté de la nature, de l'architecture, de la rencontre avec les autres...

Au fur et à mesure que le visiteur parcourt les salles, des questions surgissent en lui : qu'est-ce qu'un pèlerinage ? Pourquoi tant d'hommes et de femmes ont-ils cheminé vers Santiago ? Pourquoi se mettre en route ? Quel est le sens de ma vie ? Puisse ce parcours scénographique aider chacun à accueillir ces questions et à y répondre chemin faisant...

Monseigneur Luc Crepy, Evêque du Puy-En-Velay

 


Offrir un lieu de rencontre aux ponots, aux touristes en ville haute et aux pèlerins est primordial. Vu le succès rencontré par le premier chemin classé Patrimoine Mondial de l'Unesco, il est également important de structurer l'accueil des pèlerins en partance pour l'Espagne. En un seul lieu, chacun peut visualiser toutes les étapes jusqu'en Galice, quelles que soient ses motivations.

Chaque Ponot doit se convaincre de son importance dans l'accueil des pèlerins, que ce soit pour donner un conseil, montrer la route, faire un sourire... Cet accueil fait la différence du chemin de Saint-Jacques depuis des millénaires. Cela doit se perpétuer plus que jamais quand on connait l'importance que prend le chemin dans notre économie locale. Le Camino a l'ambition de jouer un rôle majeur dans cette hospitalité touristique.

Joseph Musseau, Centre Européen Saint-Jacques

 


De tout temps, l'hospitalité a fait la renommée du chemin de Saint Jacques de Compostelle. Accueillir les pèlerins tout au long du trajet, faciliter leur marche, servir leur recherche spirituelle, leur faire connaître enfin l'histoire et la culture des lieux qu'ils traversent, telles sont les préoccupations de ceux et de celles qui veulent faire du Camino un chemin d'espérance.

Si chacun a ses raisons de parcourir « le chemin des Etoiles », tous sont sensibles à la qualité de l'accueil et à la possibilité d'avoir des échanges stimulants. Le Camino, aux abords immédiats de la cathédrale Notre-Dame, a pour ambition de répondre aux aspirations profondes de ceux et de celles qui viennent en pèlerin ou en visiteur dans la belle ville haute du Puy-en-Velay.

Monseigneur Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay (1988-2014)